The conference is presque dead

« Complices , ou PRESQUE, d’une conférence interdite, venus en groupe assister à ce qu’ils pensent être la conférence autorisée du mois, les enfants se retrouvent pris dans un acte de rébellion, visant à réveiller leurs consciences dans un futur où l’on a visiblement fait machine arrière concernant les idées liées au genre. Le clivage garçon / fille y semble bien ancré.

Les deux conférencières vont pendant quarante minutes faire un état des lieux et tenter d’organiser une révolte, pour faire jaillir un espoir d’égalité chez cette jeunesse qui en a visiblement été privée »

Les enfants assistent ici à une conférence. Une conférence qui se déroule dans un futur plus ou moins proche où l’espace des garçons et l’espace des filles est défini. C’est comme ça. Les règles sont données : Une étiquette FILLE et une étiquette GARÇON sont installées sur les sièges. Ils n’ont pas le choix de leur place. C’est comme ça.

Nous sommes dans un futur où les libertés, les rôles de chacun, la place à occuper sont dé finies, obéissent à des règles qui constituent la base d’un nouveau gouvernement dont ils sont les citoyens.