AVANT-PROGRAMME

// L’édition 2018 du Off d’Avignon sera pour nous l’occasion de mettre en avant les femmes, l’écriture, et par extension la lecture, le goût des belles choses, l’art comme outil de revendication éminemment politique.
Commençons par Fabrice Melquiot : deux mise en scène de femmes (Autour de ma pierre il ne fera pas nuit et Mu) ou avec des mots pour une femme (L’actrice empruntée), puis Jean-Luc Lagarce avec Le bain et Le voyage à la Haye, des destins de femmes ordinaires (Frédérique hôtesse de caisse, Jeanne & Jeannette, Le songe d’une femme de chambre, Pour que tu m’aimes encore, Respire), des destins hors normes avec L’amante anglaise le magnifique texte de Marguerite Duras, du théâtre pour les tous petits avec Dedans Dehors et deux comédiennes qui jouent magnifiquement avec leur corps pour raconter une histoire sans un mot, une superbe adaptation du roman Un garçon d’Italie de Philippe Besson comme un coup de poing, le très bel hommage au goût de lire avec le touchant Tant qu’il y aura des coquelicots dans les champs de blé, comme chaque année Out of Artefact revisite un grand classique pour en extraire une vision de la société contemporaine, notre ami de toujours, Niobé, et sa musique révoltée, Love & Money qui fustige notre société de consommation, Jonathan Bénisty qui nous ravit de sa poésie. Et chaque mercredi le théâtre accueille des évènements ponctuels, des lectures, des rencontres, dans le cadre des (in)temporels, l’occasion aussi pour vous de faire une pause et de rencontrer les artistes. Une petite bulle paisible dans la frénésie qu’est Avignon en juillet. 

Enjoy !