L’Âmonyme de Laetitia Mazzoleni

Création 2007

Mise en scène Laetitia Mazzoleni
Avec Laetitia Mazzoleni et Noam Cadestin
Création lumière Sébastien Piron

 

Au départ, c’était une nouvelle. Un jeune homme, encore un enfant, a disparu une nuit d’éclipse. Personne n’a rien vu et rien entendu, trop occupé à lever la tête. Ou bien ils n’ont pas voulu voir. Nous ne saurons peut-être jamais ce qu’il s’est passé. Une fois adaptée pour la scène, il reste deux personnages.

ELLE, elle est au centre. Elle a vu une ombre au loin passer mais elle ne peut pas le dire voiture elle craint les représailles. Elle est de toute façon sûre que personne ne la croira. Elle ne voulait même pas être là, à ce moment là.

LUI n’avait rien à faire là. Il est l’étranger. Il ne savait même pas qu’une éclipse allait arriver. Il s’était perdu et cherchait son chemin. Son chemin intérieur aussi, car trop de choses se chamboulent dans sa tête. Il se cherche, en fait

Elle sait, c’est sûr, et Lui a peut-être était le moteur de la disparition.