Un Garçon d’Italie d’après Philippe Besson

10h35

 

Un homme est retrouvé mort. Un meurtre? Un suicide? Un accident?

Luca laisse derrière lui une compagne Anna, un amant, Léo, et une vie entrecoupée de silences. Autour de son absence, ceux qui restent tentent de reformer le visage de celui qu’ils ont terriblement aimé et de comprendre pourquoi celui-ci est parti.

Ce texte écrit trois fois à la première personne enchevêtre les points des trois personnages. Nous suivons au plus proche Luca, Anna et Léo dans la recherche de la vérité de leur vie, dans la découverte de leur réalité et surtout d’eux-mêmes. En découvrant la profondeur de chaque personnage, “Un garçon d’Italie” nous amène à comprendre que l’Amour ne fait pas de nous seulement des victimes mais aussi souvent des coupables.

“Un Garçon d’Italie/Besson : ému par le
beau travail sensible de Mathieu Touzé.”
Philippe Chevilley (Les Echos)
“Intelligence, grâce et sensibilité”
Arnaud Laporte (France Culture)