Le bain & le voyage à La Haye de Jean-Luc Lagarce

17h50

 

“…desolé pour la tendresse des autres, dont je ne doute pas, mais la tendresse est terrible, elle vous fait vous abandonner.” JL Lagarce

En 1995, Jean-Luc Lagarce, écrivain et metteur en scène, meurt du sida. Il a trente-huit ans. En 2010 Patrick Coulais découvre ses “Récits” autobiographiques dont l’écriture et l’intimité le bouleversent. Pour lui, ces écrits sont presque testamentaires: avec pudeur mais non sans humour Lagarce y fait ses adieux à la vie, à l’amour et au théâtre.

À partir de cette langue opulente et ciselée à l’extrême émerge un dispositif sobre : sur scène un homme dans la confidence, et une chaise.

“On sort de ce spectacle, auquel l’interprète
insuffle un charme enveloppant,
le coeur gros. Et transporté.”
Joshka Schidlow – Allegro Théâtre