Anxiogènes

samedi 18 mai à 20h30
dimanche 19 mai à 15h

avec
Anneliz Bonin
Gaël L

“Mon travail parle du corps, de la chair, de la relation que nous avons avec lui et avec celui des autres. Mon travail parle du temps, des marques qu’il laisse sur son passage, de la mémoire, des instants suspendus. Mon travail est en constante évolution depuis 10 ans, mais ces deux axes ne changent pas. Je ne fais que tourner autour et chercher de nouveaux angles de recherches, ce sont mes deux piliers.”
Annliz Bonin

Pour le dernier évènement de la saison nous avons le plaisir de recevoir la photographe et performeuse Annliz Bonin. Son travail est essentiel car il révèle la beauté du corps de la femme aux différentes étapes de sa vie. Parfois dérangeant, il va à l’encontre des images fabriquées par l’industie de la photographie et présente la vérité du corps où le temps à fait son oeuvre. C’est un acte féministe des plus forts. Entre performances existantes et nouvelles créations, son travail autour du corps est impressionnant de douceur malgré la complexité du sujet.